Saint Pierre des Monts du Matin
Saint Pierre des Monts du Matin


Récollection de la paroisse à Aiguebelle 3 et 4 Décembre 2016

Témoignage de ce temps fort par des participants


Que voyez-vous sur cette photo ?
Des visages réjouis de ressuscités et non des têtes de carême ! Car nous avons obtenu une réponse à la question qui nous rassemble : « Qui suis-je aux yeux de Dieu ? ».
Sa Parole contenue dans la Bible nous a éclairés et la médiation allègre et imagée du Père Barraché a fait le reste.
Nous avons (re)découvert le dessein d’amour de Dieu pour chacun de nous : il nous a faits à son image, il nous « bénit » et nous appelle à connaître la plénitude de la vie. Jamais il ne se fatigue de nous proposer son alliance. Nous pouvons être sûrs d’être élus, car nous sommes un élément d’une construction divine en enfantement continu. Nous pouvons nous dire à la fois citoyens des cieux et gardiens pour un temps de la terre. A nous d’accueillir cette promesse avec simplicité de cœur, de louer Dieu et d’être témoins de son infinie tendresse envers et contre tout. Cela a des conséquences pratiques : la conscience du prix unique de chaque personne aux yeux de Dieu et de la valeur de chaque parcelle de la nature nous donne une « sacrée » responsabilité.
Dans le silence du monastère qui renouvelle la perception des choses et nous permet d’accéder à la Source, nous avons pu entendre les échos d’un chant lointain (pareil au cantique des moines à l’office de la nuit) et sentir palpiter le souffle de l’invisible.
Alors comment ne pas croire à Noël ?

Témoignage d’une participante à la récollection à N-D d’Aiguebelle

Pour vous partager rapidement ce que nous avons vécu lors de la récollection paroissiale à Aiguebelle : nous étions 28 participants, avec à notre disposition la majeure partie de l’hôtellerie de l’abbaye ; la météo extérieure a été superbe, en particulier beaucoup d’étoiles la nuit .. pour éclairer ceux qui avaient choisi de participer à l’office de Vigiles des moines, à 3h30 du matin ; et le silence de ces 36 heures passées ensemble n’a pas empêché la connivence au moment des repas présentés par le frère hôtelier .
La météo intérieure a été soigneusement entretenue ou restaurée par le Père Raymond Baraché, actuellement prêtre associé dans le Crestois-Diois ; avec l’équipe de préparation, il a choisi d’éclairer au cours de 3 enseignements la réponse à une question finalement assez simple : « Qui suis-je aux yeux de Dieu ? » ; est-elle ... plus simple que la question « Qui est Dieu pour moi ? », je ne sais pas !!!

À titre personnel, j’ai beaucoup apprécié le moment de partage du dimanche matin, avant l’eucharistie à la basilique ; par groupes de 7, nous avons échangé sur un extrait de la Prière Eucharistique IV (pas la Parole de Dieu directement, mais une parole de l’Église mûrement réfléchie et priée, inspirée surtout de Basile de Césarée et de l’Église d’Orient).
Un peu comme un résumé de l’histoire du Salut, où l’Esprit Saint joue un grand rôle ; après une écoute attentive, nous avons retenu en nous puis partagé ce qui nous touchait le plus, que ce soit l’agréable surprise ou bien une vision un peu bousculée ; un 2ème tour d’écoute a permis d’éclairer comment, ce qui venait d’être partagé sur le texte par chacun était devenu, avec l’aide de l’Esprit Saint, une nourriture pour tous ; et un 3ème tour de parole a montré, très simplement, en étant tournés vers le Père, le fruit du travail de l’Esprit Saint, sous la forme d’une prière (de louange, de demande…).
Une belle expérience de fraternité dans l’écoute qui nous a fait grandir dans la conscience de la beauté de la vie reçue dans les sacrements : de la communion à mettre en bocal pour la suite de l’année liturgique !! Voilà pour ce petit écho .. Si le cœur vous en dit, la prochaine récollection aura lieu l’année prochain ou dans 2 ans, puisque de tels temps de recueillement sont prévus dans les textes diocésains sur la vie des communautés paroissiales.
Sr Véronique



[ Derniers articles :  ]



  Mentions légales   Contact   Intranet   Administration        Suivre la vie du site    SPIP