Compte rendu de la visite épiscopale du 22 octobre 2010
 

Présents : Mgr Lagleize, Père Pierre Charignon, René Pradon, Daniel Hilaire, Pascal Rouquier, Violaine Aubert, Monique Delhaye, Marie-Agnès Mathieu, Père Jean-Pierre Billy
Excusés : Michel Barneron, Raymonde Juven

1 - Rencontre avec le Conseil Pastoral

Le but de cette rencontre est d’essayer de voir ce qui a été mis en place à la suite de l’ordonnance épiscopale de Pentecôte 2007 et du projet catéchétique.
Comment cette responsabilité nous aide-t-elle à grandir dans notre foi ?
Mgr Lagleize a également repris des passages de la lettre qu’il avait adressé à notre paroisse à la suite de sa visite épiscopale de 2007.

- Mise en place du nouveau CP sur l’initiative de la nouvelle équipe curiale :
Des propositions de noms avaient été faites par le Père Gineys, mais rien n’était décidé. Il fallait trouver des personnes qui représentent des réalités du terrain ou des compétences et non pas un clocher.
Certains ont accepté cette responsabilité comme : une nécessité de s’engager, « on est des bergers », idée de continuité, d’autres avant nous l’on fait.
René (membre du conseil économique) n’a pas eu beaucoup de choix, il n’y avait pas d’autres volontaires.
Il y a malgré tout des difficultés dues aux distances.

- Lien avec l’EAP : Il faut le rétablir car ce n’est pas le prêtre qui doit être le seul lien.

- Des projets :
_ ? La fête de la paroisse à Bienheureuse Béatrix :
Parce que cela correspond habituellement au pèlerinage à ND de Fresneau, Mgr Lagleize a défini que ce pèlerinage de Fresneau aurait dorénavant toujours lieu le 1er dimanche de septembre. Par voie de conséquence, la célébration à Bienheureuse Béatrix aura lieu le 2ème dimanche de septembre, en l’élargissant à l’ensemble de la paroisse pour en faire la fête de la paroisse.
Il faudra prévoir avant le mois de juin un calendrier de préparation.
Le 11 septembre 2011, Mgr Lagleize sera présent avec nous à Bienheureuse Béatrix.

_ ? Dimanche autrement :
L’idée en a été adoptée, mais c’est difficile de fixer une date par rapport aux dates des fêtes des laboureurs.

_ ? Prêtres décédés
Il faut recenser les tombes des prêtres décédés dans les cimetières de notre paroisse. C’est aux paroisses de veiller à leur entretien.

_ ? Ouverture des églises
Il y a des réticences de certaines municipalités mais aussi de paroissiens.
Il faut protéger ce qui risque. On peut mettre un cahier de prière dans les églises ouvertes.

_ ? Communication
Une paroisse n’est pas liée au prêtre, mais aux paroissiens qui la font vivre.
Le secrétariat fonctionne avec des bénévoles qui tournent. Il y aurait besoin d’une personne qui ferait le lien.

_ ? Immobilier
En attente de renseignements complémentaires

- Pour nourrir notre foi :
Il est important qu’il y ait pour le conseil pastoral au moins une fois par an, un temps qui ne soit pas que pour de l’organisation, mais un temps de relecture de notre mission, un temps de ressourcement. On peut se faire aider pour cela par les sœurs de Ste Ursule.

- Église et culture :
Ce qui a déjà été organisé : des concerts spirituels, participation aux journées du patrimoine, exposition de peinture à l’occasion de « chemin de peintre »
Il faudrait veiller à être présent aux forums des associations. Cela donnerait aussi une visibilité à notre paroisse.

- Mgr Lagleize revient sur un point de la lettre pastorale qu’il nous avait adressée après sa visite dans notre paroisse en 2007 : l’appel au diaconat.
Il ne s’agit pas en premier lieu de proposer des noms de personnes, mais il nous faut réfléchir à cette question « Dans quels lieux avons-nous besoin de signifier la présence du Christ Servant. »
Il nous faut aussi prendre soin de nos prêtres : Il nous annonce également que Jean-Pierre Billy sera absent le temps d’une retraite spirituelle puis pour des vacances qu’il n’a pas eu cet été et qui lui seraient nécessaires (au mois de janvier).

2 – Prière avec les membres de l’EAP et les relais qui nous ont rejoint

3 - Repas partagé

4 – Échange avec l’EAP et les relais.
Un constat : tout le monde ne se connaît pas.

- Comment l’EAP perçoit-il sa mission :
Manque de communication entre tous
Qui fait quoi ? On ne sait pas toujours
L’EAP devrait avoir un contact avec les relais dans leur village au moins une fois par mois. (Il y a un membre de l’EAP à Alixan, Bésayes, Chatuzange et Hostun). Actuellement, il y a contact si chacun va chercher les infos

- Lien entre EAP et Conseil pastoral : il faut y veiller, penser à désigner une personne pour refaire le lien entre les deux, ce n’est pas le rôle du prêtre seul.

- Le conseil pastoral : Il faut définir qui fait le lien avec tel ou tel village et dans
l’autre sens
Un compte rendu de chaque réunion du CP pour chacun de ses membres, un pour le secrétariat qui le fait suivre aux relais, un pour l’évêque. Un autre compte rendu simplifié doit être porté à la connaissance des paroissiens.

- Les relais : c’est la proximité, être au plus proche des communautés
Difficultés pour les réunions des relais : il n’y a pas d’ordre du jour : « l’ordre du jour dira notre rôle »
L’EAP peut préparer l’ordre du jour pour la réunion des relais puisqu’il s’agit de la mise en œuvre sur le terrain. Pour l’EAP, l’ordre du jour est défini par tous en début de rencontre. Il devra y avoir un compte rendu des décisions.
Les relais font aussi le lien avec les municipalités. Le maire ne doit connaître que le curé affectataire. C’est le curé qui doit nommé de façon officiel le référent qui sera le seul contact des municipalités (pour tout ce qui peut concerner des travaux, l’organisation de concert…)

Il faut retravailler dans chaque instance pour mettre en œuvre l’interconnexion entre ces instances

Une mission qui rend heureux
Contact avec l’autre
Rencontre avec d’autres qui ont la même foi que nous, on n’est pas tout seul.
Les gens n’osent pas, mais si on va vers eux, ils prennent confiance.
Au cours de la préparation pour les funérailles, des rencontres intéressantes.
Collaboration entre les différentes communautés.
Le secrétariat est un lieu qui permet beaucoup de rencontres.

Ressourcement spirituel - relecture :
Une fois l’an passé avec ressourcement et formation. La prochaine est prévue en janvier 2011.

Pour info, la population de notre paroisse est passée de 12 100 à 14 800 habitants






  Mentions légales   Contact   Intranet   Administration        Suivre la vie du site    SPIP